Skip to content

Afficher tous les résultats 15

Domaine de l'Enclos

Bien que le premier millésime du Domaine de L'Enclos, 2016, ne soit pas si lointain, Romain et Damien Bouchard sont déjà très expérimentés. Les deux frères ont pratiquement grandi dans les vignes de leur père et ont fait leurs premières expériences de vinification dans un coin de la cave dès 2005. Lorsque leur père a décidé de prendre sa retraite, ils ont saisi l'occasion et ont pris deux ans de congé sabbatique pour reconstruire entièrement le domaine, conformément à leur vision idéale. L'année 2018 a été l'année de naissance du nouveau Domaine de L'Enclos.

Les 29 hectares de vignes sont cultivés de manière organique et les frères produisent les quatre appellations de la région, du Petit Chablis au Grand Cru. La plupart des plants ont été plantés par leur père, ou même par leur grand-père en 1964 dans le cas du grand cru Les Clos. Un lien se crée donc entre l'ancienne et l'actuelle génération, et montre à quel point les deux frères sont attachés à leurs origines.

Le perfectionnisme passionné de Romain et Damien se voit aussi assez bien dans leur travail à la cave. Afin d'obtenir la meilleure vendange possible, ils ont une équipe de douze personnes qui s'occupe des plantes toute l'année : de la taille prudente aux vendanges manuelles minutieuses.
Comme ils refusent catégoriquement la chapitalisation, c'est-à-dire l'enrichissement en sucre, seuls les raisins entièrement mûrs sont transformés en cave. Les vins fermentent spontanément avec leurs propres levures et il n'y a pas non plus d'ajout de soufre. C'est la seule façon, selon eux, de faire ressortir toutes les nuances du chardonnay de Chablis.

Chablis : une renommée mondiale fondée par des moines

Le lien entre les régions viticoles et les ordres religieux est omniprésent en Europe et le Chablisien est certainement l'un des meilleurs exemples de ce fait historique.
Le cœur du domaine est en effet une grande propriété du XIXe siècle située en plein cœur de Chablis, où vivaient autrefois les moines du monastère de Pontigny. En 897 déjà, Charles le Chauve avait fait don du village de Chablis à quelques moines bénédictins qui avaient fui les Vikings. Ceux-ci commencèrent par la suite à collecter des dons, dont certains comprenaient justement des vignobles. En 1114, ce sont les moines cisterciens qui, sous la direction d'Hugues de Macon, ont fondé le monastère de Pontigny. Là encore, ce sont des donations de vignobles (exempts d'impôts) qui ont finalement fondé Chablis en tant que région viticole.