Afficher tous les résultats 10

Filtre"

Château Falfas

château de falfas falfax

Le château de Falfas sur une ancienne gravure. A cette époque, encore sous le nom de "Falfax»

La viticulture à Falfas est très ancienne, déjà en 1827 un guide touristique de Bordeaux le notait : "Deux des premiers crus de la région, Tajac et le château de Falfax, sont situés sur la commune de Bayon"..

Autrefois, aux 14e et 15e siècles, ce beau domaine appartenait aux seigneurs de Lansac, une ancienne noblesse d'épée fidèle à la couronne anglaise. À cette époque, les vins étaient exportés à la cour d'Édouard d'Angleterre.

Au XVIIe siècle, le château est acquis par les Sires de Riveaux, qui léguent le bâtiment actuel de pur style Louis XIII.

A la fin du XVIIe siècle, le château devient la propriété du président du Parlement de Guyenne, Gaillard de Falfas, qui le fait restaurer et lui donne son nom actuel.

Depuis 2010, Véronique cultive et vinifie les vins avec le soutien de son équipe : Driss, Christophe, Pascal et Stéphanie et ses deux filles Annabelle et Suzanne.


Plus concernant Château Falfas

Vignoble et terroir

Les 20 hectares de vignoble sont situés sur le versant sud de la rive droite de la Gironde, dans cette belle région surnommée le "Petite Suisse de la Gironde" des ours.

Merlot, Cabernet et Malbec sont plantés sur un sol argilo-calcaire dans lequel les vignes sont profondément enracinées. Le terroir de Falfas est constitué de calcaire astérique, reconnu comme l'un des meilleurs pour la vigne.

Le climat doux, favorisé par la proximité de la Gironde, permet aux raisins d'atteindre leur pleine maturité dans des conditions idéales. Rendements limités, vendanges manuelles, sélection des raisins à l'apogée de leur maturité, vinification longue et soignée, vieillissement en fûts de chêne français... toutes ces mesures garantissent une qualité irréprochable et une longue conservation en bouteille.

Le Falfas est un vin réputé depuis plus de 400 ans, ses vins étant exportés avec privilège à la cour d'Édouard d'Angleterre.

Biodynamie

C'est ce que dit le vigneron : J'ai connu la biodynamie dès mon enfance, étant fille de vignerons biodynamistes (mon père, François Bouchet, voir son livre publié en 2003 : 50 ans de pratique et d'enseignement de l'agriculture biodynamique appliquée à la vigne). C'est un outil exceptionnel de qualité qui respecte l'ensemble du paysage culturel agricole, une véritable agriculture durable. Cette agriculture d'aujourd'hui et de demain permet d'agir dans le respect et le sens des énergies du milieu vivant, de la plante, du sol et de tout leur environnement. Il apporte aux vins une minéralité, l'empreinte du lieu, un équilibre, une harmonie, de la fraîcheur. Le vin est plus digeste, avec la mise en valeur de chaque millésime dans sa qualité particulière.Les meilleurs vins ne sont pas faits, ils sont élevés. L'art du vigneron consiste essentiellement à laisser la richesse de son vignoble s'exprimer naturellement à travers ses fruits. La clé est donc le raisin, qui doit être le pur reflet de la typicité de son terroir unique. La culture biodynamique me permet d'extraire la quintessence du fruit pour obtenir un vin au caractère riche et généreux qui est un véritable plaisir à boire."

Issus de ces raisins robustes et sains, les vins de Falfas sont donc le pur reflet de la typicité du terroir, sans aucune influence extérieure.
La récolte manuelle au plus haut degré de maturité des raisins, la vinification ultérieure avec des levures indigènes et la maturation soignée garantissent la qualité et un excellent développement en bouteille pendant de nombreuses années.

Depuis fin 1988, l'ensemble du vignoble de Falfas est exploité en biodynamie, une agriculture qui protège l'environnement en respectant la plante, la nature et... le consommateur !

Aujourd'hui, des vins très prestigieux comme le Domaine de la Romanée Conti, le Château Pontet-Canet, La Coulée de Serrant, Domaine Zind-HumbrechtLe Domaine Leflaive ou Chapoutier se sont convertis à la culture biodynamique, confirmant le grand intérêt de cette pratique.