Skip to content

Afficher tous les résultats 9

Chavy-Chouet

monopollage meursault clos des corvees de citeau

Meursault, Puligny-Montrachet, Saint-Aubin, Volnay, Pommard - le portefeuille de terroirs du Domaine Chavy-Chouet est plus qu'honorable. Il en va de même pour les vins qui Romaric Chavy au cours des 15 dernières années à un style très clair et authentique.

Firsche & précision

On y produit des vins blancs très frais, précis, toniques et marqués par la minéralité, et des vins rouges très clairement structurés, tout à fait puissants et en même temps fruités et pleins de finesse. L'héritage des Ropiteau
Il est très caractéristique pour la Bourgogne que les noms et les tailles des exploitations changent et se reforment sans cesse. Finalement, il en a été de même pour le domaine Chavy-Chouet. Même si Romaric Chavy est déjà la septième génération de vignerons, ce n'est qu'en 1982 que les premières bouteilles ont été mises en bouteille sous le label Chavy-Chouet. Les grands-parents de Romaric avaient fait entrer la propriété dans la famille. Son grand-père était un Chavy de Puligny-Montrachet, sa grand-mère une Ropiteau de la célèbre famille de vignerons et de négociants. Albert Chavy-Ropiteau vendait encore le produit de la vendange à Bouchard Père. Ce n'est qu'en 1982 que le père de Romaric, Hubert, s'est décidé à mettre en bouteille les premières bouteilles, après avoir épousé une fille de vigneron de Pommard. Il a d'abord appelé le domaine Chavy-Chouet, mais a ensuite décidé de remplir les vins sous son propre nom, c'est-à-dire »Hubert Chavy«.


Savoir plus sur Chavy-Chouet

En 2006, Romaric a rejoint le domaine après avoir terminé sa formation, travaillé un temps chez son parrain François Mikulski, puis entre autres en Grèce et en Afrique du Sud. Depuis le décès soudain de son père en 2014, Romaric gère le domaine avec sa femme.

Le portefeuille de situations de Chavy Chouet

Le grand trésor du domaine est constitué d'excellentes parcelles à Meursault, par exemple Les Narvaux, Les Charmes, Les Genevrières et le site monopolistique du Clos de Corvées de Citeau. A Saint-Aubin, c'est le 1er cru Les Murgers des Dents de Chien, dont la qualité s'est nettement améliorée avec le changement climatique. S'y ajoutent Les Enseignères, Les Champs-Gain et Les Folatières à Puligny-Montrachet ainsi que des parcelles de pinot à Volnay et Pommard. Mais ce ne sont pas seulement les sites qui marquent des points ici, mais aussi la qualité des vignes qui ont jusqu'à 70 ans et qui sont cultivées sans herbicides depuis 30 ans et exclusivement en bio depuis quelques années.

le jeune talent romaric chavy

Le jeune talent Romaric Chavy

Depuis 15 ans qu'il dirige le Domaine, Romaric a adopté une phrase d'Henri Jayer : »Young winemakers should move with the times and study oenology very carefully, then get by by it.« Ses vins sont toujours devenus plus clairs et plus excitants, plus audacieux et plus purs.

Le millésime 2019

Chaque année apporte son lot de nouveaux défis. L'année 2019 en a à nouveau présenté un grand nombre. Il y a d'abord eu le gel des 3 et 5 avril. Romaric a certes fait l'acquisition de quelques grandes turbines pour favoriser la circulation de l'air dans les vignobles et minimiser ainsi le gel, mais cela ne fonctionne qu'avec de l'air froid et sec. Or, les nuits sont glaciales et humides. Il n'a donc rien pu faire pour éviter des pertes de récolte allant jusqu'à 40 % dans certains vignobles.

Le défi suivant consistait en quelques périodes chaudes et sèches, mais les vignobles ont su les surmonter, notamment grâce à leur âge et à la profondeur des racines des vignes. Lorsque l'équipe a commencé à vendanger le 7 septembre, les vignes étaient belles comme des images.

Romaric apprécie le millésime 2019, plus concentré et surtout plus acide que le millésime 2018, où l'on avait l'impression de pouvoir boire directement tous les vins. 2019 semble beaucoup plus classique, pour autant que l'on puisse encore qualifier les millésimes récents. Mais ce sont définitivement des vins de 1er cru qui demandent une maturité en cave et qui possèdent un grand potentiel de garde. Pour découvrir le style de Romaric, nous recommandons tout particulièrement le Bourgogne blanc issu de la parcelle de Meursault Les Saussots et le Bourgogne rouge issu de la parcelle de Pommard La Taupe. Ce sont déjà des vins très accessibles et très brillants, avec de la précision, de la fraîcheur et de la finesse.

Expertise en matière de textes et de vins : Christoph Raffelt