Skip to content

Afficher tous les résultats 2

Julie Dufour

Julie Dufour est la troisième génération à exploiter seulement quatre hectares de pinot noir et de chardonnay à Landreville, dans le sud de la Champagne. Après une première expérience professionnelle à Paris, elle est revenue dans sa région natale il y a une dizaine d'années pour produire son propre champagne. Elle est soutenue activement par son frère Charles, bien connu des amateurs de champagne, et par sa mère Françoise Martinot.

Mais l'histoire de la famille ne s'arrête pas là, car son père Robert Dufour, décédé prématurément, produisait déjà ses propres bourrages au lieu de revendre les raisins aux grandes maisons, comme c'était l'usage à l'époque. Après sa mort, le domaine a été repris par son épouse, qui a immédiatement converti la petite exploitation à l'agriculture biologique, ce qui fait d'elle une pionnière en Champagne. Bien entendu, les vignobles sont toujours cultivés de manière biologique et sont certifiés selon la norme française Agriculture Biologique depuis 2013.


En savoir plus sur Julie Dufour

Sur la Côte des Bar, on a toujours planté principalement du pinot noir, qui pousse bien sur les sols à forte teneur en calcaire kimméridgien. La craie n'est plus guère présente dans cette région et le Chablis se trouve déjà à proximité immédiate. C'est aussi une des raisons pour lesquelles les vins mousseux des Dufour ont toujours une si belle acidité et sont toujours vifs et forts en caractère. Ils sont des exemples parfaits de la catégorie des champagnes de vignerons qui ont de plus en plus de succès et qui, contrairement aux cuvées des grandes maisons, sont très indépendants année après année.

Julie Dufour est membre de la prestigieuse Association des Champagnes Biologiques. Elle embouteille à peine 6000 bouteilles de champagne par an : d'une part son premier né, Cléobuline, et d'autre part le Binôme, un projet commun avec son frère Charles.

Cléobuline est composé de 70% de pinot, 30% de chardonnay et a un dosage de 3g/l. Élevé en partie dans du vieux bois et en partie dans de l'acier. C'est la plus classique des deux cuvées. L'attaque est légèrement fumée et herbacée, bien sèche avec une acidité très élégante. Si on ne le savait pas, on supposerait que le dosage est nul. Minéral crémeux avec un fin fruit à noyau et de la levure ou de la brioche, longueur moyenne.

Binôme est également composé de 70% de pinot, 30% de chardonnay et est un Brut Nature. La particularité est ici l'assemblage avec un chardonnay issu d'un vignoble unique de Julie, qui a été laissé sur ses peaux pendant un an dans de grands ballons en verre, appelés Dame Jeanne. Cela donne un supplément d'extrait, d'adhérence et de complexité. Dans le verre, il est vraiment fin et nuancé, équilibré et pourtant avec une tension entre l'acidité et le fruit, un fondant complexe avec une bonne longueur.